La forêt avait perdu sa joie de vivre

elle était devenue toute sombre

et les arbres se mourraient de solitude.

 

Les oiseaux s'étaient envolés ne laissant derrière eux

que quelques plumes accrochées aux branches.

 

Mais sur ce triste chemin de vie

une petite graine originelle

qui était là depuis la nuit des temps

ne pouvait se résoudre à laisser mourir la forêt.

 

Alors elle se mit à germer, à grandir

éclairant la forêt de sa joie de vivre

et de son Amour pour les Arbres.

 

Les battements colorés de cet arbre au cœur de la forêt

lui redonna peu à peu des couleurs.

Les couleurs de la Vie.

 

Pascal
Parler en silence